46 façons de mourir / -16

Back

 

-16 Un gage

J Cette nouvelle a reçu le 3ème prix au concours 2004 de nouvelles policières de la Rivière Ouelle de St Pacôme. Seul un extrait du texte est présenté ici.

– Comme avez-vous trouvé le saumon ?
– Oh, je ne l’ai pas trouvé. Il s’est échoué sur le bord de mon assiette, le ventre en l’air, flottant dans son jus.
– Ah… Vous… Vous n’aimez pas le restaurant, alors ?
– (Attends, il n’est quand même pas sérieux, là ? Je rêve !) Ecoutez Monsieur Archambault. Laissez-moi être franc avec vous. Je veux bien discuter de votre affaire. Si je retiens votre offre, j’empoche votre argent et j’exécute… le travail. Selon vos conditions. Mais ce que votre argent n’achète pas, c’est de me faire aimer un restaurant où la viande et le poisson sont des publicités pour le végétarisme, et où les légumes vous font envisager de passer carrément au jeûne absolu.
– Oh, vous exagérez !

(…)
– J’exagère ? Votre saumon, ça remonte à quand, son dernier bain ? À l’arrivée de Jacques Cartier au Canada ? Servir un plat comme ça, normalement, ça vaut de dix à vingt ans de prison, pour tentative d’empoisonnement !
– Mais… Mais le vin…
– Ca, ce sont les circonstances aggravantes. Quand je cherche de quoi déboucher un lavabo récalcitrant, ce n’est pas dans un restaurant que je fais mes courses, habituellement.
– Ah…

(…)

– Mmmh…Monsieur Archambault, vous m’en voyez désolé, mais oubliez tout ce que nous avons pu dire pendant le… Disons le repas. Je ne peux pas accepter votre affaire. Désolé.
(…)

– Monsieur Archambault, essayez de comprendre, mettez-vous à ma place et vous verrez que je ne peux faire autrement. Je ne peux pas accepter un contrat pour assassiner votre femme. Parce que j’en ai déjà accepté un de sa part. Pour vous assassiner.

(…)

Back